Pollution

Pollution atmosphérique :

L’automobile, symbole de liberté et de développement des pays industrialisés, est un facteur important de pollution atmosphérique. En France, leur nombre est d’environ 30 millions, Le carburant des véhicules thermiques dégage beaucoup de CO2, responsable de l’effet de serre, dans l’atmosphère. Une voiture neuve produit environ 200 g de C02/km. Alors que les voitures électriques sont des véhicules dit « propre » . Un véhicule propre est un véhicule produisant peu ou pas d'émission polluante par personne ou par unité de charge transportée, lorsque le véhicule est stationnaire ou en mouvement. La voiture électrique ne produit pas directement de gaz polluants ni gaz à effet de serre.En plus ce type de voiture ne nécessite pas l’utilisation de produits polluants tels que l’huile de vidange ou le liquide de refroidissement. Mais l'incovégnant principal est que pour produire de l'électricité pour recharger les batteries en france la pruction d'électricité est géré principalement par les centrales nucléaires (85 % de l'électricitée produite) et donc le problème est renvoyer aux dechet nucléaires que les états n'arrive pas a géré.(En France, si la totalité du parc automobile (environ 36 millions début 2012) était électrique, il faudrait construire, selon les sources, entre 1080 et 2066,68 centrales nucléaires supplémentaires. Selon Hervé Nifenecker, président d'honneur de l'association Sauvons le climat, une première tranche de 10 millions de voitures nécessiterait la production de seulement deux centrales nucléaire).De plus il faut bien comprendre qu'une voiture électrique se recharge et a donc besoin d'électricité en grande quantité. Si la France produit peu de pollution avec l'utilisation de centrales nucléaires il faut savoir que 40% de l'électricité produite dans le monde est générée par des centrales à charbon qui sont extrêmement polluantes ...

 

Pollution Sonore

La pollution sonore est présente dans toutes les grandes villes et provient de différentes sources : 80% provient des véhicules automoteurs, 10% de l'industrie et le reste des trains, bars, centres commerciaux, systèmes de ventilation... dans les rues. La voiture électrique est une solution pour réduirer cette polution car son utilisation est très silencieuse. Cela permet de réduire la pollution sonore dans les villes et ainsi améliorer les conditions de vie des urbains. La puissance du son est mesurée en décibel. Le bruit d’une voiture classique est d’environ 80 dB et celui d’une voiture électrique est d’environ 10 dB.
Malgré cet avantage, une voiture électrique n’émettant pas de bruit peut être dangereuse. Prenons le cas d’une utilisation urbaine. Les piétons ont appris à détecter le danger en partie grâce au bruit des moteurs. La voiture électrique conserve un son, mais celui-ci est provoqué par le roulement des pneus dont le volume est bien plus faible. Les passages piétons nécessiteront plus d’attention de la part de ceux qui les utilisent, mais aussi et surtout des conducteurs qui devront s’adapter à cette transformation.

Voici une déclaration de Retina France précise : "Certes une voiture plutôt silencieuse est en théorie un atout pour nos oreilles mais l'absence de bruit est un danger mortel notamment pour les malvoyants et les aveugles." Et d'ajouter, "l'ouïe est l'un de nos cinq sens et les malvoyants le privilégient. Ne plus entendre ni percevoir les véhicules est donc très pénalisants pour eux."

On peut remarquer que la polution sonore d'une voiture thermique est très importante.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×